jeudi 3 novembre 2011

A mon père ...



C'était il y a 3 ans ... Jour pour jour.
La blessure ne s'est jamais refermée.
Elle est toujours aussi vive.
Le manque aussi intense.
Quel que fut le chemin ...

Il n'était pas particulièrement branché "Indiens".
Mais, une chanson des Shadows - "Apache" - réécoutée dernièrement m'a inspirée ce dessin.
Une musique que nous partagions.
Un des groupes qu'il affectionnait.

Cet indien là n'est d'aucune tribu.
D'aucune ethnie.
Il est juste le fruit de mon imagination.
Un message à mon père. Plein de symboles.

Je le partage avec vous ...

NB : Le fond n'est pas de moi.
Seulement l'indien, sa coiffe, les symboles.

30 commentaires:

Joe SKULL a dit…

je pense comprendre une partie de ce que tu ressens et pour moi, ça montre d'autant mieux le coeur que tu mets dans tes illustrations, la force des symboles, des traits, des couleurs... si je suis dans le vrai, j'espere que tu pendras ça comme un soutien aussi anodin puisse-t-il être

galien a dit…

Bel hommage, explosif.
Il y a qq chose de tragique dans la perte d'un proche : on mesure le poids de l'amour quand celui-ci nous quitte.
Ma grand-mère est morte cette année. Elle ne m'a jamais autant manquée, et dieu sait si je l'aimais.

J-L Overney a dit…

Beau et ... ben... touchant.

le Pierrot a dit…

Bonjour ma sorcière, pas facile l'absence, je sais...pour adoucir un peu ton chagrin, je me suis permis de retirer ce rouge, ton dessin est plus doux ainsi, et ton coeur aussi...je t'embrasse bien tendrement, en pensant à toi...bonne fin d'après midi.
http://www.pierre-clemens.fr/blog/666z.jpg

Michellux a dit…

Difficile de dire quelque chose, tant on sent ta douleur ...

Belle composition, à part le fond qui à mon avis devrait être refait à "ta façon", ce qui donnerait une plus grande unité à l'ensemble.

Je te souhaite du courage, non pas pour oublier, mais pour adoucir ta douleur, la maîtriser et pouvoir continuer à vivre avec son souvenir.

Bises

Isa a dit…

Je t'envoie de gros bisous, et mes pensées les plus amicales , puissent ces quelques mots allèger même un peu le poids de ta peine.

Mr Choule a dit…

"Apache" avait des musiques aériennes idéales pour là-haut. Et puis, finalement, les esprits vivants, c'est bien un truc d'indiens. Donc ton hommage est juste. Bises et bon dimanche.

Aduna fael a dit…

Un bien bel hommage, de tout coeur avec toi. Amicalement, Adû

Emma a dit…

Je pense à toi très fort. Des bisous doux
Emma

Muriel a dit…

Il est terrible de vivre avec ce manque.
La vie continue, on reste avec notre peine et c'est important de pouvoir la partager que ce soit après 3 ou 30 années.
C'est une belle pensée pour ton père ,ton indien est très réussi.je trouve qu'il y a bcp d'émotion ds son regard.

AMBre a dit…

Ce dessin que tu portais en toi est très fort, très chargé de tes propres émotions, et garde le mystère des non-dits.
Je le trouve très beau et étrange.
Bisous, ma sorcière.

Anonyme a dit…

C est un très bel hommage que tu rends là à ton papa trop vite disparu, ton dessin est superbe comme d' habitude et il doit super fier de toi là il est....courage , le fait de partager ton chagrin ne peut te faire que du bien....gros bisous....Jupilerman

zadddie a dit…

une Fleur d'Amour que ce dessin...

renaudb a dit…

difficile de poser un commentaire en regard d'un anniversaire aussi triste. Les mots sont dérisoires. Mais ton dessin est très réussi. Un indien debout

watta a dit…

Très émouvant, très bel hommage, vraiment...
Et l'indien est très réussi

666 a dit…

@ Joe Skull :
Je ne sais pas si tu es - ou non - dans "mon" vrai. Sans doute l'es-tu. Par ta sensibilité.
Je ne comprends pas tjs moi-même ce qui me submerge. Ce que je retranscris sur le papier avec mes feutres et mes symboles. Et parfois, à la lecture de vos coms, tout s'éclaire. Parfois, une fois le dessin fini tout s'éclaire aussi.

1 soutient n'est jamais anodin. Merci à toi.

@ Galien :
Merci pr tes mots. Ta compréhension. Ton partage.

@ J-L Overney :
Merci JL.

@ Le Pierrot :
Merci pr tes mots. Et ta mise en douceur. C'est + doux. + Apaisé que le mien en effet. Mais je désirai "ardemment" cette explosion de couleurs vives et crues. Vivantes.
Mêlées au noir. Mort.
Comme cet indien, mi vivant, mi mort. Comme lui, mort et pourtant vivant en moi. Éternellement.

@ Michellux :
Je ne cherchais pas à vs apitoyer. Slmt à lui rendre hommage, comme chaque année. Mais, tes mots sont justes.
Merci pr mon hommage. Le fond sur l'original est blanc. Immaculé. Mais j'ai délibérément choisi celui-ci pr la publication. Car c'est un vrai plastron en os. Parure de fête. Parure de guerre.
Il fait écho au plastron cage thoracique de cet indien. Que j'ai représenté en noir et or.

On oublie pas. On vit avec. Tt en vivant sans. On continue parce qu'ainsi va la vie. On garde le meilleur. Sans oublier le reste. Car tt ça fait de moi qui je suis. De lui qui il était. De ns (lui & moi) ce que nous avons été.

@ Isa :
Merci Isa. Pr tes pensées. Tes mots. Ta compassion. Ta douceur amitieuse et chaleureuse.

@ Mr Choule :
Merci !
Tu as tt savamment résumé. C'est tt à fait ça.

@ Aduna Fael :
Merci l'ami rêveur.

@ Emma :
Merci douce Emma. Tendres baisers à toi.

@ Muriel :
Merci Muriel pr tes mots justes. Sincères. Qui me touchent sincèrement. Merci pr cet hommage. Pr lui.

@ AMBre :
Merci AMBre. Tes mots mêlés à ceux de Mr Choule dévoilent 1 peu de ce mystère contenu. De ce qui enfouit, ne demandait qu'à sortir. Trouver son sens. S’épanouir. Demeurer.

@ Jupilerman :
Merci mon twin.

@ Zadddie :
Comme tes mots sont beaux, doux et justes. Merci.

@ Renaudb :
Merci.
C'est ça. 1 Indien ... Debout.
Vivant par l'esprit. Le sien, le mien, le nôtre. Empreinte indélébile. Indéfectible.

@ Watta :
Merci miss. Vraiment.

BOD' a dit…

"Les âmes des morts restent là où ils ont vécu. Lorsqu'il n'y a pas de bruit, pas de vent, on entend les esprits." (proverbe amérindien)

le Pierrot a dit…

P'tit bisou, toi, j'toublies pas, non non...

Rex a dit…

Un indien sans tribu doit se constituer la sienne !
Des gens triés sur le volet pour s'entourer...
Ça ne compensera pas l'absence ou le manque, mais ça peut permettre de panser les plaies et aider à cicatriser...

Un bien joli dessin, fort en symboles !

666 a dit…

@ Bod' :
Très jolie citation. Émouvante. Merci infiniment.
J'espère cependant que dans certains cas, les vents les portent ers ceux ou celles en qui leur souvenir demeure. Même si ils ou elles se sont éloignés - géographiquement ...

@ Le Pierrot :
Bisou à toi aussi l'ami. Merci de ne pas m'oublier ;) Mais tu sais, je suis encore bien vivante ce soir :D

@ Rex :
Ça fait 1 peu peur les tribus. Qd on n'en a pas vraiment eu soi-même.
Pas de "vraie" tribu.
Pas de "vrai" territoire.
Tjs en transhumance.
Pas enracinée, pas déracinée du coup. Juste posée là. Entre 2 mondes.
Sauvageonne. 1 peu apprivoisée.
1 peu effarouchée. Paumée.
Mais qui essaye ... Avec ses codes.
Quant à la plaie, le hic, c'est qu'il est parti avec le fil et le miel. Je demeure écorchée. Pas seulement du fait de son absence. Sauf que là, les réponses ne viendront plus.
Merci en tout cas pr tes mots. Si beaux. Si forts. Si touchants. Si troublants.

domi a dit…

Je pense qu'on vit entouré des âmes de nos disparus. Ton père n'est jamais loin de toi princesse il te trouve magnifique et veille sur toi

Je t'embrasse

Vermine 01 a dit…

Bien que ne connaissant pas ce manque, ce dessin m'a touché ! Très beau message !

666 a dit…

@ Domi :
Merci pr tes très jolis mots. Tlmt doux à mon âme. Comme une mélopée.
Gageons qu'il en est ainsi ...
Je t'embrasse fort.

@ Vermine01 :
J'aimerais te souhaiter de ne jamais le connaître. Hélas ...
Je suis contente que mon hommage t'ait touché.

chanelle a dit…

je vais pas pleurer dans ma chaumière parce que je sais que t'aime pas ça... je ne sais pas vraiment ce que tu peux ressentir mais je sais que c'est douloureux.. je pense fort a toi.
et au fait, j'aime beaucoup ton dessin! (comme toujours)

666 a dit…

@ Chanelle :
En effet, je n'aime pas ça. Tu me connais bien ;) D'autant + que ce n'était nullement le but ici de m’épancher, de me répandre & donc de faire pleurnicher. C'était juste un hommage. A lui. Pour lui. Un truc qui ne demandait qu'à sortir. En moi.
Je te souhaite de connaître ça le + tard possible.
Merci pour mon hommage et pour tes mots qui me vont droit au cœur. Biz miss.

Ulvinne a dit…

Et il est magnifique.

De tout coeur avec toi.

Hécate a dit…

Il a une prestance superbe cet indien .Bel hommage au père .Et la couronne de plumes me plaît tout particulièrement ...Avoir avec moi depuis tant d'années trois oiseaux dont je garde toutes les plumes qu'ils perdent ...tu comprends ?
Je reviens sur mon tapis volant qui a eu des défaillances .
Amicales pensées .H

666 a dit…

@ Ulvinne :
Merci ... Pr lui. Pr moi. Pr ta sensibilité. Pr ta sincérité. Ton cœur. Je t'embrasse.

@ Hécate :
Merci. Sitôt ton tapis volant révisé de venir faire 1 p'tit tour jusqu'à mon Brocken :D Pr y célébrer cette fois avec moi de concert, l'esprit de La Vie, de La Mort. Mêlés. La Nature. Les esprits. Les Ancêtres. Ici.
Si tu regardes bien, mes plumes en fait, sont des feuilles. Pr l'Arbre. Son symbolisme. Sa signification. Parce qu'elles tombent mais renaissent tjs. Comme cet indien. La tête ds les étoiles. Vivant. Le corps en terre. Mort. L'esprit en éveil. L'âme vivante. Immortelle.

Tes oiseaux ? Que sont-ils ? Y-a-t-il des corbeaux parmi eux ? Mon rêve depuis tjs ...

Amitiés Magicienne.

Titia d'or a dit…

J'ai lu tes mots .
J'ai écouté la musique.

Que dire de cette douleur pour nous qui ne l'avons pas vécue comme tu as pu la ressentir ?

Nos êtres chers restent à jamais lovés dans nos cœurs, bien au chaud ...

Je t'embrasse .

666 a dit…

@ Titia d'Or :
Merci d'avoir pris le temps.
Merci d'avoir pris la peine ...
"Avec le temps" ... La douleur s'estompe. Seule, la cicatrice demeure. Vive.
Sentiment d'injustice. Aucunement égoïste. Juste par rapport à lui. A son combat. A ses victoires. A tout ce qui ne sera plus du coup. Ne sera pas.
Pour moi, toutes ses questions qui ne trouveront jamais de réponse. Ce manque vif. Aussi. On s'était retrouvés depuis si peu de temps finalement.
Mais pour tjs il demeure en moi.

Je t'embrasse.