lundi 10 janvier 2011

Witch-lag

Toujours un balai de retard la sorcière ces derniers temps :)
Et Noël est déjà loin ... Pour certains. Un peu moins pour d'autres.
Dans mon antre, Noël, ce sera ce soir et les quelques jours qui suivront.
Pendant lesquels ce post sera en haut de l'affiche.
Après tout c'est moi qui décide !
Je suis Chronos, le calendrier ...
Les chevilles ? Ça va bien merci :)
Bref, puisque ce soir c'est Noël, voici tout d'abord mon "beau" sapin.
Et au pied de ce sapin, des cadeaux évidemment.
Le mail-art de Nova.
L'hommage d'Aduna Fael, & .
Et la caricature du talentueux Christophe Bodard.
Ma toute première caricature.
Et en bonus la tête de votre hôte ;)

Cliquez sur chacun des noms et laisser vous transporter dans la magie de leurs blogs respectifs.
Happy 666's Christmas in late. Very late :) But I don't care :D


47 commentaires:

AMBre a dit…

Il n'est jamais trop tard pour dire ou fêter les choses, si on s'y prend sur un coup de tête, de balai... peu importe, du moment que c'est fait !
Je te souhaite une belle année 2011 pleine de surprises et de dessins, et des gens autour de toi pour te soutenir et te féliciter.
Bravo aux artistes dans ce post !

>> Joe SKULL a dit…

Joyeux Noël!!! =D
que de beaux cadeaux! j'aime beaucoup l'idée de te représenter sur un balai façon "ma sorciere bien aimée" ^^ et ta photo avec ton antre derriere est tout à fait comme je l'imaginais

korri a dit…

WWWOouahhhhhhhhhhh !! J'adore l'hyper réalisme du sapin sur la première photo ;-))

Plaisanteries à part la caricature de Christophe est terrible ^^!!!

Loli ;) a dit…

Tes photos sont génials!
Meme superbe! ;)
J'adore! :p

666 a dit…

@ AMBre :
Tout d'abord laisse-moi te souhaiter la bienvenue dans mon humble demeure. Ne fais pas attention au désordre qu'il y règne. Permets-moi aussi de te souhaiter à mon tour une heureuse année 2011, pleine de joies & d'humour, de bonheurs.
N'est-ce pas qu'il sont doués. Tous. Chacun dans leur style, leur personnalité. J'aime cette variété, ce melting-pot.

@ Joe Skull :
Merci. "Mieux vaut tard que jamais" est 1 adage qui me correspondrait plutôt :D J'aime bcp également ce clin d'œil à la série, même si j'ai + d'Endora que de Samantha ;)
Mon antre ... Celle-ci je n'y vis plus. Je m'en prépare une toute nouvelle, dans la même veine.

@ Korri :
Ben, tiens. Je m'y entends en sapin de Noël. Oui, elle est superbe cette caricature. J'ai été très touchée de sa proposition de caricature, de sa réalisation, de ce cadeau d'autant qu'on ne se connaît virtuellement que depuis l'Expo-Blog de Michellux.
De même les autres cadeaux m'ont comblés.Bref, pourrie-gâtée la sorcière. Vive les sortilèges réussis *<:)

@ Loli :) :
Merci infiniment miss. Bises.

Déficience Mentale a dit…

Ah et bien puisque tu fêtes Noël maintenant je ne peux pas t'en vouloir, j'adore l'originalité ! Je repasserai demain dire un truc concret parce que là suis trèèèèèès fatigué !! Bonne nuit :) à moins que tu dormes à midi ? ^^ j'blague !

le Pierrot a dit…

C'est toi sur la dernière photo ? si oui, tu n'as pas l'air d'être une sorcière bien mééchante 666...et ton balai, il est où ? j't'embrasse, passe une bonne journée...

galien a dit…

Ah ben si tu es Chronos-Noël, voici mon souhait, que le temps s'arrête que je puisse bosser et avoir en même temps le temps d'essayer plein de truc (huile acrylique et tout le reste).

Bah ce blog est à toi, tu fais ce que te plait !

Aduna Fael a dit…

Je n'ai qu'une chose à dire : Joyeux Noël !!!

Emma a dit…

t'as été drolement gatée , dis donc!!!:D
je t'adore en jolie sorcière sur son balai:)
Bisous.
Emma

666 a dit…

@ Déficience Mentale :
Merci pr ta compréhension ;)
A tout à l'heure donc ... Ou demain. Encore ...
P.S : Non, hélas, à midi, je ne dors pas. Enfin pas en semaine. J'ai une vie triste et morne à assumer, alimentaire. Allez, pour faire + glamour, on aura qu'à dire que c'est une couverture :D

@ Galien :
Ouhlà ! Ohlà ! J'en suis pas encore à cette page :( Mais, promis, dès que j'y suis, je pense à toi. Et à moi. En attendant, je songe aussi au "Retourneur de temps" ;)

@ Aduna Fael :
Merci, à toi aussi :)

@ Emma :
Oui, hein ? Super méga gâtée et j'adore ça. Je ne m'en lasse pas même. Merci pr la jolie sorcière. T'es 1 amour. Bisous.

Michellux a dit…

Joyeux Noël donc à toi, puisque tu es victime du witch-lag !! Mon coup de cœur va pour la caricature de Christophe. Je suis content pour toi qu'il t'ait proposer de te "croquer", car le résultat est vraiment superbe ! C'est aussi à ça que sert l'expo-blog, que de nouvelles affinités, de nouveaux liens se créent ...

le Pierrot a dit…

Moi, j'aime lorsque tu chevauches ton balai, tu fais très fière, hi hi...tu vois, je trouve toujours un moment pour passer enmbrasser la gentille sorcière que tu es, voilà...à plus 666...

Anonyme a dit…

Joyeux Noel en retard aussi,trop bo ton sapin et ta photo en sorciere aussi....en 2011 , on attend plein de bos dessins, on se maile lundi, demain serai en formation, bonne soiree, bisous, Jupilerman

666 a dit…

@ Michellux :
Joyeux Noël à toi aussi et merci pr cette rencontre qui sans toi n'aurait pas eu lieu. Et pr les qques autres : GeyseR, Kirira.
A samedi pr les résultats ...

@ Le Pierrot :
Merci de passer ... Biz

@ Jupilerman :
N'est-ce pas qu'il est beau. J'en suis sacrément fière : tout de noir, d'argent et de verre. Pr les gribouillis, je ferais de mon mieux. Mais ce satané tps file tlmt vite. Bon courage pr la formation & tt le reste. A lundi. Biz.

le Pierrot a dit…

Bon week end à toi, je me sauve quelques jours, tu verras ma note, si tu passes...bisous bisous...

Déficience Mentale a dit…

Merci pour tes mots chez moi, toujours justes et beaux :) je ne saurais jamais assez t'en remercier ! Très bonne journée, une journée ensoleillée je l'espère ;) à moins que tu ne préfères les ténèbres ! ^^ bisouilles

Hécate a dit…

Ah! Joyeux Noël à la manière de la nuit de Walpurgis alors !...
C'est original ,et joli à voir ,plein de folie et de fantaisie :)
Magiquement
H...

Piet a dit…

La caricature est démente (c'est le cas de la dire huhu !). En tout cas je vois que le père Noël t'a bien gaté, je ne sais pas quels sort ou menaces tu lui réserves, mais pense à me donner ta recette pour dans 11 mois ;) !

zadddie a dit…

une sorcière qui aime les gateaux au chocolat ne pouvait avoir que cette tete là! hihi
enchantée sorcière! et bonne année( non, ça marche pas comme ça?

666 a dit…

@ Le Pierrot :
Bon séjour à toi. A très bientôt. Biz.

@ Déficience Mentale :
Merci infiniment. Que tu sois touché par mes mots me touche à mon tour. Vraiment. J'essaye tjs - quitte à y passer du tps - de laisser qq chose de "constructif".
Pr ce qui est de mon week-end, le tps a hésité entre soleil et grisaille. Mais il en est souvent ainsi en Champagne-Ardennes. Pas très grave, au programme de mon week-end = tri et rangement. Un temps de circonstances en qques sortes. Biz.

@ Hécate :
C'est 1 peu ça ;) Joyeux Walpurgis Christmas à toi aussi. J'ai trouvé Bright Star. J'ai commencé à le regarder. Je n'ai hélas pas pu le voir en entier pour le moment. C'est très beau : décors, costumes, paysages, couleurs et ces poèmes en toile de fond.
Merci à toi pr m'avoir rappelé ce film que je voulais voir et n'avais pas vu lors de sa sortie. Sorcièrement ....

@ Piet :
Oui, Christophe Bodard est vraiment doué & humble. Il a l'Art de faire ressortir l'âme de chacun des sujets qu'il croque. Par le regard surtout. Le sien et celui qu'il perçoit à la perfection chez celui qu'il dessine.
Pr la recette, pourquoi pas, c'est à négocier ;)

@ Zadddie :
Merci (pr le chocolat) :)
Ça peut marcher comme ça : "Enchantée et bonne année à toi aussi" (ouf ! on a jusqu'au 31).
Par contre, la tête de Zadddie, je n'ai jamais eu la chance de l'entrevoir ... Pas faute de l'avoir cherchée :)

Kabuki a dit…

J'aime beaucoup le montage photos (si c'en est un), qui l'a réalisé?

666 a dit…

C'en est bien un miss ...
Je n'ai pas les cheveux violets, pas + que je n'ai un œil Oudjat flamboyant. Je ne porte un chapeau de sorcière que pour Walpurgis Nacht et Samain.
C'est à Rex (Buthor)- à qui je dois aussi ce blog - que je dois cette jolie photo-montage de moi : http://rex.buthor.over-blog.com/
Merci pour venir m'encourager toi aussi. Du fond du cœur. Faut vraiment qu'on se le boive ce verre (ou +) de vin sur Reims.

Nova a dit…

Encore une fois, contente qu'il t'ai plu :)
J'suis pas en retard du tout moi non plus hihi^^
Et sympa de voir ta jolie trogne chère Witch :)

666 a dit…

Merci Nova et merci aussi pour ce superbe "mail-art" un peu mis à mal par La Poste mais restauré depuis.

Frédé a dit…

....très joli blog miss! esthétique et agréable... Les dessins sont de toi? ta vieille sorcière de tata te félicite!!! Bisou baveux d'une "crapeaude" qui t'aime....

666 a dit…

@ Frédé :
Merci ma Zaz' d'amour d'être venue visiter mon antre. Je suis contente que tu trouves mon blog "esthétique" malgré les sujets qui parfois ne s'y prêtent pas ou ne sont pas forcément du goût de tous. Ça me touche bcp.
La quasi totalité des dessins ici sont de moi.
Il y aussi qques fan-arts que l'on m'a fait suite à des dessins que j'ai publiés. Des cadeaux. Une caricature de moi.
Parfois, des dessins d'auteurs dont j'apprécie le talent, le travail et la personnalité et que j'ai mis en couleurs.
Biz d'amour d'une sorcière à qui tu manques tant.

'Tsuki a dit…

C'est toi, sur la photo ?!

Claaaaaaasse !

666 a dit…

@ 'Tsuki :
Euh ! Ben, merci ...
Euh ! Oui, c'était bien moi.
Un peu "arrangée".
Cheveux violets (ils ne le sont pas, d'ailleurs en ce moment ils n'ont pas de couleurs définie), Œil Oudjat, ombres, arrière-plan.
Depuis, on rajoute qques kilos. Le sortilège n'a pas fonctionné lgtps.
:(

'Tsuki a dit…

Le poids est une obsession de société malade. Avoir quelques kilos en trop signifie que tu es assez riche pour te permettre la nourriture qui t'offre ces quelques kilos en trop (cf Egypte Ancienne : les plis d'aisance sur le ventre des statues de scribes).

Notre société actuelle vénère sexuellement les corps d'adolescentes : il faut être longue, fine, sans poitrine... Or une adolescente n'est pas une femme.

Ne te culpabilise pas d'avoir des kilos en trop ; il ne sont en trop que dans la tête des hommes occidentaux, qui n'aiment pas les femmes.

666 a dit…

@ 'Tsuki :
Merci pour ton réconfort.
Hélas, ils sont aussi dans ma tête et me pourrissent la vie. Un vrai yoyo en la matière. Parfois humaine, parfois monstrueuse.
Ils sont dans le regard que j'ai de moi et qui n'était déjà pas brillant. Bien sûr ce regard est conditionné (société, famille, autres) mais hélas il est encré en moi. Et ainsi, c'est juste très, très, très dur. Un combat de tous les jours. Vraiment.

'Tsuki a dit…

Notre société fait beaucoup de dégâts sur la femme en prétendant la libérer : la pilule, les vêtements qui découvrent le corps et la font convoiter par le tout venant, le travail et son salaire devenu "nécessité" qui la coupe de ses enfants...

Les kilos en trop, et l'adoration de l'adolescente c'est difficile d'y échapper, parce que c'est dans tous les magazines et dans toutes les affiches 4x3 de nos villes : elles sont partout ces mannequins anorexiques qui font semblant d'être bien dans leur peau parce qu'elles sont maquillées, et qui ont en réalité des vies de merde...

Pour apprendre à s'aimer tel qu'on est et pas telle que la société voudrait qu'on soit, c'est difficile et long. Moi j'avais choisi l'autoportrait : je me prend en photo et j'observe mon corps sans retouche, pour découvrir mes atouts à moi. Mis peu à peu j'ai lâché prise de la féminité telle qu'on l'exige des femmes dans notre société (épilation, maquillage, anti-ride, etc.) parce que j'ai découvert que je n'avais envie de séduire personne. Je me suis rendue compte que le seul but de tout ces artifices, c'est de me rendre désirable ; j'ai fini par décidé que je ne suis pas un morceau de faux-filet dans une vitrine de boucher, prête à être consommée. Je ne veux plus être baisée par des hommes qui décident que ce que je suis n'est pas suffisant, mais il faut que je devienne parfaite (bien habillé, maquillée, régime, etc etc) Si un jour un homme veut venir à moi il devra passer outre le physique, passer toutes les épreuves pour me prouver qu'il m'aime vraiment avant que je n'écarte les cuisse pour LE satisfaire. Et en attendant cette perle rare, qui ne viendra sans doute jamais, vu les pignoufs en rut que cette société malade créé à pleine brassée de connards...

J'ai un joli godmichet de verre avec qui j'ai une sexualité extrêmement épanouissante.

Si ça t'intéresse d'en savoir plus sur mes réflexions sur notre société, j'ai ce blog que j'écris à te proposer de lire à l'occasion :
http://tsukiexperienceblog.blogspot.fr/

Je n'ai pas publié dedans depuis très longtemps mais j'ai de nouvelles choses à dire, et je ne vais pas tarder à y écrire de nouvelles choses.

666 a dit…

@ 'Tsuki :
Tes réflexions m'intéressent. Tu écris merveilleusement bien et décris aussi bien tes impressions que ton avis de façon passionnante et passionnée.
Hélas, tu es si productive que ce n'est pas possible pour moi de me consacrer à la lecture de toute ta prose, de toutes tes œuvres. Sans quoi, il faut que je cesse toute activité séance tenante.
Tu es juste dans ta réflexion ci-dessus. Hélas, je suis formatée. Et je souffre de ce poids yoyo et de l'image de moi qui va de paire.

'Tsuki a dit…

Oui, c'est vrai que je suis productive... Mais c'est parce que je me suis muselée pendant longtemps, à essayer de me conformer à ce qu'on attendait, pardon, ce que l'on exigeait de moi.

C'est aussi pour ça que je ne garde pas des boulots très longtemps ; une ou deux journées suffisent à me faire intégrer un boulot. Ensuite je commence à vouloir tout changer pour l'améliorer... Ça ne plaît pas beaucoup, ça, de nos jours.

Je vois loin. Trop pour la plupart des gens. Du coup j'écris tout : vous ferez le tri après ma mort... :D

666 a dit…

@ 'Tsuki :
C'est vrai que les gens n'aiment guère qu'on change leurs habitudes ou qu'on leur montre par A + B que d'une autre façon, ce serait mieux.
En fait, il faut les amener à cette conclusion sans en avoir l'air :)

'Tsuki a dit…

Il n'y a plus le temps pour faire dans la dentelle. Notre planète étouffe, et les anges arrivent pour supprimer ce qui cause sa souffrance. S'ils sont trop cons pour comprendre, alors ils mourront.

666 a dit…

@ 'Tsuki :
L'Apocalypse ? Déjà ?

'Tsuki a dit…

Apocalypse, en grec veut dire révélation.

Es-tu sûre que nous parlons de la même chose ?

666 a dit…

@ 'Tsuki :
Tu voudras bien excuser mes lacunes. Mais, je n'ai jamais cherché + en avant ce que signifiait Apocalypse.
Pour moi cela fait référence au passage de La Bible qui en parle et aux 4 Cavaliers. La fin avant une renaissance. Mais tous ne seront pas sauvés. Je pensais que tu faisais référence à ça.

'Tsuki a dit…

Non, c'est de ma faute. Je suis souvent trop infatuée de mon propre savoir, et j'oublie que je parle avec des gens qui ont bien d'autres préoccupations dans la vie.

Il y a plusieurs fin du monde décrites dans la Bible, celle de St Jean est la plus médiatisée, parce qu'elle fait partie des textes canoniques du nouveau testament d'une part, et d'autre part Jean a écrit un premier livre sur la vie de Jesus (Evangile selon st Jean - L'Aigle), qui lui a valu d'être plus connu comme auteur.

Tous ne seront pas sauvés, c'est certain. Dans le film 2012, ce sont les riches qui payent leur passage sur des bateaux insubmersibles fabriqués en Chine qui seront sauvés.

Dans les Evangiles et dans la Bible en général, celui qui est sauvé, c'est le Juste (Loth, pour l'épisode de Sodome et Gommorhe, par exemple, Noé, pour l'épisode des larmes du ciel, etc.) Jésus aussi l'annonce : il n'y a pas de place pour les riches au paradis, parce que c'est le seul endroit où ils ne peuvent pas payer pour obtenir ce qu'ils veulent. C'est une métaphore, bien sûr, le paradis qu'il existe ou pas, c'est l'affaire de la foi de chacun, mais ce qui est certain, c'est que l'argent corrompt l'âme, pousse à la faute, au péché (quand t'as du pognon, comme tu ne sais pas quoi en faire, ben tu t'offres des plaisir illicites, que ce soit des chasses interdite ou des enfants à déguster dans ton lit, et je ne parle pas du reste de leur perversion, elles sont numéreuses, j'ai eu l'occasion de le constater de mes propre yeux, dans le milieu de la Baule au début des années 90). Les Justes, ceux qui seront sauvés n'auront pas un gramme de pognon, et auront trouvé Dieu tout au long de leur vie.

Les athées ont tort, Dieu existe, et obliger les gens à croire qu'il n'existe pas, c'est les pousser au désespoir et à la faute. Ce sont les religions qui sont souvent des tissus de mensonge.

Moi je suis très croyante, mon quotidien c'est Dieu, mais je n'ai plus de religion à proprement parler. J'ai été élevée dans la foi catholique, mais je m'en suis barrée après ma première communion, quand on m'a expliqué que comme j'étais une femme, j'étais marquée par la faute originelle et donc je ne deviendrais jamais prêtre évèque et pape.

Par contre comme j'ai beaucoup voyagé dans ma jeunesse, j'ai découvert qu'il y avait mille et une façons de croire en Dieu, et j'ai fini par me faire ma propre religion, que je pratique toute seule et à laquelle il n'est pas question pour moi de convertir qui que ce soit.

Chacun doit voir Dieu à sa porte, c'est ça, la seule religion vraiment passionnante à suivre. Mais pour cela, il faut lire, s'intéresser à d'autres cultures, comprendre la façon dont fonctionne le monde par soi-même... Or c'est ce dont les gens ont la flemme. Ils trouvent toujours plus facile de suivre la voir d'un prophète plutôt que de fabriquer leur propre religion.

666 a dit…

@ 'Tsuki :
Non, tu n'es pas trop infatuée.
Tu es très cultivée et tu consacres ton temps à ta quête de connaissances + qu'à autre chose. A ta quête tout court.
Toutefois, je ne me sens pas d'appartenances avec les gens dont tu parles et qui ont bien d'autres préoccupations dans la vie. Comme si les futilités ou les obligations pouvaient m'empêcher de penser, de réfléchir, de chercher, d'apprendre. La vie est un tout. Faite de petits riens et de grandes quêtes. Mais, la vie nous impose aussi qques futilités".
Il y a les gens avides de pain et de jeux. Il y a ceux avides de connaissances et de reconnaissances. Je suis un freak, une fois encore. J'aspire à un peu de chaque chose pour comprendre le tout, pour comprendre chacun. Car nul ne détient La Vérité. Seulement Sa Vérité. Tout n'est pas noir ou blanc. Ce serait bien trop simple.
Je suis née dans une famille bigrement catholique. Je te passerai les détails. Je ne me suis jamais sentie catholique. Et j'ai toujours chercher à comprendre, connaître au moins
dans les grandes lignes ce que chaque religion renferme. Pourquoi chacun s’accroche à sa religion comme une moule à son rocher et tente par tous les moyens d'imposer sa vision à ce lui qui ne croit pas ou différemment. J'ai voulu apprendre, comprendre connaître, un tant soit peu pour avancer vers une certaine lumière, voie, direction.
Pour moi chaque religion est conçue sur le même moule. Il y a sans doute une vérité mais ce que les hommes avec un petit "h" en ont fait ne me donne nullement envie d'y appartenir.
Ils n'ont chercher qu'à effrayer pour mieux corrompre, diriger, avilir.
Je ne crois pas en l'au-delà dans le sens Enfer et Paradis.. Je crois à la vie ici bas. A des choses que nous avons à découvrir.
Alors, je n'ai pas tes connaissances, certes. Mais, j'en ai toutefois.
Tu as ton chemin à parcourir, j'ai le mien - comme tout un chacun. Je ne me permets pas de juger quiconque. Ni grands, ni petits. Mais, j'apprends, j'avance et j'entraine d'autres dans mon sillon ou pas, peu m'importe. Je n'aime pas qu'on me laisse sur le carreau car je ne connais pas assez et j'aime tjs partager le peu de savoir que j'ai avec ceux qui le désirent. Parce que ça nous fait tous avancer.
Je crois en qq chose. Qui nous dépasse. Tant de signes. Et en mm temps à quoi bon tout ça sinon. Mais, je crois en la Vie, en l'Homme parfois aussi. Parfois.
Ma "foi" n'engage que moi et je n'ai pas à l'imposer à qui que ce soit. Contrairement aux religions. Contrairement à ceux qui se croient investis d'une mission.
Je sais que je serai différente si je n'avais pas traversé ce que j'ai traversé. Je sais que je sais peu de choses mais que chaque jour j'avance à mon rythme. Car je dois faire avec les futilités de la vie aussi. Travailler, gagner sa vie, son indépendance, sa pseudo
liberté. Une certaine reconnaissance à mes yeux et dans les yeux d'autrui (professionnellement, gribouillesquement, intellectuellement). Et puis j'aime certaines futilités. Et je les revendique.
Alors, sans doute je ne comprends pas tous tes propos, mais au moins j'essaye.
Et je ne juge personne. Ni les athées car les religions c'est délibérément l'opium du peuple, ni les fervents religieux. Du moment que ni les uns ni les autres n'essayent de me convertir.

'Tsuki a dit…

J'ai tout lu. Merci pour cette longue réponse, je la trouve passionnante, et elle m'aide à mieux te connaître.

Pour mon frigo, ne t'inquiète pas. Je suis dans la main du Seigneur, comme on dit. C'est un bas aujourd'hui qui deviendra un haut plus tard. On n'est pas en plein hiver : un repas (pâte riz + légumes en conserve ) et demi par jour ce n'est pas embêtant par rapport au nombre de calories nécessaire pour tenir ses fonctions vitales à leur niveau optimal. Ce n'est l'affaire que de quelques jours, je m'adapte. Moi tu sais, tant que mes chats ont à becter... Le reste n'est pas grave.

Et puis comme ce blog est lu à St Gildas comme dans ma famille, ça me permet de tester les gens. Voir comment se porte leur cœur...

N'aie pas honte d'avoir ton frigo rempli. Ce n'est pas à toi d'avoir honte. C'est ma famille qui doit avoir honte. Tu sais ce que fait ma mère, le lundi ? Elle va faire de la distribution alimentaire au Secours Populaire de Pontchâteau : elle pense que le bénévolat rachète ses fautes.

Pas mal, hein ?!

Quant à mettre des sous de côté, c'est inutile. L'on pourvoit toujours à mes besoins, tu sais. Je n'ai jamais manqué de rien, parce que l'on veille vraiment sur moi. J'ai un toit sur la tête, un moyen de locomotion pour les long trajet, je bénéficie de la CMU pour être soignée, j'ai bien chaud chez moi (la mairie a enfin remplacé les radiateur, cette année ! Je vais pouvoir abandonner le chauffage d'appoint au gaz qui effrayait tant mon homme)...

C'est un mode de vie que j'ai choisi et je l'assume. Je n'écris pas de tels billets pour m'adonner au misérabilisme et obtenir la pitié des gens, tu sais. Je les écris parce qu'il est important que les gens sachent la vérité au sujet de ma mère. Elle a tellement raconté de conneries à tant de monde pendant tant d'années... Il est tant qu'ils aient le second son de cloche à son sujet.

666 a dit…

@ 'Tsuki :
Merci pr ta clémence :D
Pas tjs facile de mettre des mots sur ce qu'on pense ...

Si je m'inquiète.
Pas pour tes chats mais pour toi parce que tu es suffisamment généreuse pr penser à eux avant toi. Merveilleux animaux que les chats. Merveilleux petits êtres. Tellement intelligents. Connais tu la chanson de Brigitte Fontaine :
http://www.youtube.com/watch?v=Tvw-zZgTh-Q

Sincèrement, oui, je m'inquiète pr toi.
Je n'aime pas savoir que ceux que j'aime (mm si on ne se connait pas ) soufrent. Par la cupidité, la méchanceté, des leurs. J'en connais un rayon là-dessus. Mon père était un notable de sa bourgade de merde, je n'ai pas eu droit aux mêmes égards que mon frère (demi)- loin delà ni à ce à quoi j'étais en droit d'attendre vu de là où je venais - que ma marâtre.
Imagine qu'à son enterrement, la quasi totalité de l'assemblée - avant mon discours (voire après, tellement ils sont petits et étroits du bulbe) ne savaient pas et n'avaient pas compris qu'il avait une fille). Un peu de mal les abrutis se revendiquant pourtant de hautes loges élitistes & humanistes ...
J'en ai traversée des humiliations. Pourtant je l'ai tjs aimé. C'est con l'amour.
Mais, je sais ce que c'est que la différence voire même être déshéritée. Mis au banc.
En chier chaque mois, devoir supporter le pire parce que tu n'as pas les moyens de regagner ta liberté, parce que tu n'es pas aidé, que tu n'as rien entre les jambes, que tu rappelles tellement ta mère par tes traits, etc. Je l'ai vécu en + d'avoir été humiliée par les miens et les siens (sa caste de merde). Contrairement à toi, j'ai un revanche à prendre et je la prendrai. Pour aller cracher avec fierté sur sa tombe mm si je l'aime Ô combien. Et lui dire, "t'as vu ce que je suis devenue moi par rapport à ma larve de frère"!
Comme si nous n'avions pas assez de notre société pervertie.
Je t'imagine courageuse. Humble. Mais, je trouve dégueux que tu crèves la dale. Avec une mère, un frère plein aux as. Je sais que tu assumes tes choix quoi qu'il t'en coûte mais merde, une mère a une obligation envers ses descendants.
Et je comprends ta volonté de faire la vérité ... mais je te souhaite bien du courage, ça dérange bien trop de monde que dans leur entourage ils puissent côtoyer de "vraies ordures". Ça, c'est bon pr les autres. La télé. Les journaux, les faits divers.

'Tsuki a dit…

Ah je vois. La fille adultérine... Tu sais moi, j'étais sensée être une fille légitime, mais comme j'étais née hors mariage (mes parents n'étaient pas mariés au moment où je suis née), j'étais considérée comme illégitime... Je n'ai été reconnue par mon père qu'à mes 14 ans, quand mes parents ont dû me faire faire un passeport. Ma mère était verte : si mon père était mort avant cette reconnaissance elle aurait pu m'exclure de la succession de mon père sans pb. Et mon frère, qui n'est pas le fils de mon père, lui était enfant légitime, juste parce que mes parents s'était mariés entre temps. De tous temps les hommes ont toujours eu de bonnes excuses pour traiter le fruit de leur besoin sexuel assouvi par dessus la jambe.

Je ne dis pas ça pour amoindrir ta souffrance ; je comprends parfaitement ce que tu as pu ressentir, et je comprends parfaitement le besoin de revanche, il est très légitime.

Moi ma revanche c'est mon blog. Ma mère essaye constamment de me le faire fermer, de le censurer, de me nuire par tous les moyens à sa disposition (elle me jette même des sorts, cette mafaisante), mais je suis là et je raconte ses turpitudes... Maintenant elle essaye d'apprendre à se servir d'un ordinateur afin de ne plus dépendre de personne pour venir lire ce que je fais et mentir à mon sujet. Je sais qu'elle a pour projet d'écrire un blog pendant au mien... Elle est rigolote. Et là où je me fais plaisir, c'est quand je me lève un peu brutalement face à elle, et qu'elle a un mouvement de recul, parce qu'elle a peur. Elle sait qu'elle est mauvaise, elle sait qu'elle va payer pour ses crimes, elle sait que si je lui décolle une baffe, elle traversera la fenêtre vu la puissance de ma colère. Elle tremble et l'instant d'après, elle se dresse sur ses petits ergots : "Je n'ai pas peur de toi"... Mais elle a décidé de déménager ; comme quoi... Où qu'elle aille, je serais toujours pas assez loin... Elle tremblera toujours et ça empirera d'année en année. Parce qu'elle peut dire à tous les psy (on a tenté la psychothérapie familiale) de la terre qu'elle n'a rien fait, elle sait ce qu'elle a fait et elle sait qu'elle mérite aucun pardon.

Oui la bourgeoise dont est issue ton père, je connais, très bien même. Un ramassis de peigne-cul à prinicipes, hypocrite et sans un gramme d'éthique. Tu vois finalement, tu es aussi à plaindre que moi : ces gens là sont des pourritures. Tu as dû vraiment souffrir, et je compatis. Sincèrement.

C'est un drôle de monde pas drôle, décidément, les humains.

666 a dit…

@ 'Tsuki :
Non, pas adultérine ... Conçue avant mariage certes, mais l'affront a été lavé :D Ils se
sont mariés. En blanc, en tout bien tout honneur. La famille de ma mère y a veillé :D
Je te passerai les détails et les historiettes ...
Mon frère est né 15 ans après moi pdt que j'apprenais de la même bouche (sa mère, ma marâtre) que ma grand-mère paternelle adorée avait chopé un méchant cancer. Il est donc né d'une 2ème union.
Mon père a été comme lobotomisé par sa seconde épouse. Un peu comme dans les contes de fées, tu sais. Et d'un coup, je n'étais plus bonne qu'à jeter aux chiens. Voire pire. Il m'a mm reniée en + de m'avoir un temps déshéritée. Il s'est mm fait démarier "religieusement" de ma mère.
Ça a duré un moment tout ce cirque. Il a fallu plusieurs infarctus, comas, pour que d'un coup il se dise que si c'est le cœur qui avait lâché, il devait y avoir une raison. Il s'est souvenu de moi alors, il a viré mystique. Lgtps après. J'avais 25 ans. Mais mm avant la naissance de mon frère
le chemin a été dur.
Qt à ma belle-mère, qd elle a réalisé que je revenais sur le devant de la scène malgré tous ses efforts, elle a tout fait pour s'opposer à mon retour en odeur de
sainteté. Et sur le testament. Surtout. Mais, la vie est bien faite parfois, elle est morte d'un
cancer. Avant mon père. L'équilibre - ou presque - a été rétabli. Là, aussi, je te ferai
grâce des détails (sordides et humiliants, rageants).
Toutefois, il y aura bientôt 4 ans qu'il est décédé et aujourd'hui encore nombre de questions restent sans réponse ... Des affronts n'ont tjs pas été lavés. Je reste pleine de haine. Incapable de pardonner mm si je peux comprendre.
Pas facile de faire son deuil, pas facile d'avancer - sur soi notamment - avec des plaies
ouvertes non soignées.
Je comprends ta revanche. Par l'écriture qui les atteints ces monstres. Par ta culture, ta
quête. Ton aura, ton entourage.
La mienne passe par ce blog aussi mais comme je ne serai jamais un "artiste" reconnu et "bankable", ce ne serait pas complet. Alors, il passe par qui je suis et ai tjs été mais que j'assume mieux aujourd'hui. Il passe par mes études aussi que j'ai repris lgtps après les avoir quittées, que j'ai réussies cette fois haut la main (pourtant c'était pas gagné) par mon boulot, mon autonomie, ma liberté, les connaissances que j'acquière chaque jour, mes centres d'intérêts et un certain irrespect parfois.
Toutefois, je demeure bancale. Entre 2 mondes, pas finie, pas sure. Boiteuse et freak.
Nos souffrances bien que différentes se rejoignent et font de nous ce que nous sommes, qui nous sommes. C'est la seule chose positive que je leur concède.
Sans ça, je ne vaudrais peut-être pas mieux que mon "frère".
Bien à toi,

Il est tard ... Trop pour se réveiller tôt demain et aller bosser. Hélas.
Alors, je te laisse ...

'Tsuki a dit…

Je suis super désolée d'avoir mis du temps à te répondre, mais il y a eu quelques soucis sur le blog, et il a fallu qu'on les règle de façon urgente, en priorité sur tout le reste...

Donc revenons-en à ce que tu m'expliques :

Pardonner n'est pas ton travail, c'est celui de Dieu. Jésus a dit pas mal de conneries, ou plutôt au fil des siècles, l'église catholique a mis l'accent sur certains de ses enseignements plutôt que sur d'autres, parce que cela l'arrangeait mieux. Une église qui pardonne les péchés, même ceux des pires mécréants, c'est forcément une religion dont on a envie de se dire : "ah mais c'est sympa, ça... Donc quoique je fasse, je suis pardonné ? Mais TOPISSIME ! Super ! Je vais aller niquer la femme de mon voisin, puis j'irais à confesse, alors... Nickel !" Au fil du temps, l'Eglise a même rendu le pardon monnayable (cf le trafic d'indulgences, qui est à l'origine d'ailleurs de la création du protestantisme). La plupart des gens (y compris les quatre évangélistes) n'ont pas compris ce que Jesus voulait dire par le pardon. En fait le pardon n'est pas pour les humains, il est pour le très-haut. C'est lui qui décide si nos âmes valent la peine d'être sauvées ou pas.

Donc non, ne pardonne pas ; c'est des conneries d'hypocrite chrétiens, ça. Les chrétiens pratiquent des préceptes qui permettent à tous le monde de vivre en bonne intelligence, dans l'absolu, mais qui deviennent très vite caduques quand tu tombes sur de vrais salopards, sur des gens aveuglés par d'autres, etc.

Le pb que tu as connu avec ton père, je le comprends parfaitement ; j'ai vécu quelque chose d'assez similaire avec le mien. Il a renoncé tout au long de sa vie à ses droits parentaux, au profit de ses deux épouses (ma tante et ma mère), qui du coup ont été libres de nous élever en dépit du bon sens (nous quatre, mon frère et mes deux demi-soeurs), parce que nos mères nous ont fait payé (cher, très cher) le fait d'avoir elle-même subi des enfances misérables.

Mon père a été aveuglé par ma mère à mon sujet d'une force qui aujourd'hui encore me laisse rêveuse. Sais-tu que ma mère avait réussi à lui faire croire que je n'allais pas à la fac et que je lui pompais son pognon en pur perte ? Il a osé quand même exigé que je produise mes diplômes (et il les attend encore dans sa tombe, le fumier) afin de vérifier que je ne lui mentais pas, alors qu'à ma soutenance de maîtrise, il y avait des membres du Collège de la Sorbone venus me voir (le sujet était très intéressant) et poser des questions, alors qu'il n'y avait pas un seul membre de ma famille...

Mais j'en reviens à ce que tu dis. Moi aussi, longtemps j'ai cru que ma revanche ce serait de devenir un écrivain super célèbre et plein de pognon, qui passerait chez Pivot en rendant ma mère verte de jalousie... Et puis un jour j'ai compris que ce je faisais ça, ça ne me vengerait jamais. Ma mère se rengorgerait en me voyant à la télé et dirait à tout le monde, en caquetant et en gloussant comme la poule qu'elle est : "Vous avez vu ? C'est MA fille !!!" alors que pendant des années elle m'a torturé...

Du coup, j'ai choisi la voie qui l'emmerde définitivement le plus : je suis pauvre, je fabrique des dettes qu'elle est obligée d'endosser pour ne pas se sentir mal, parce qu'elle tient à ses apparences comme pas permis, je raconte sur mon blog ce qu'elle, ce qu'elle fait... Rien ne peux la démoraliser davantage, que je sois ce putain de caillou dans sa chaussure qui lui fait toujours un mal de chien et dont elle n'arrivera jamais à se débarrasser.

Quant à mon père... Il est mort, mais son âme pleine de tourment et de remords plane sans cesse sur moi : il est condamné à me protéger jusqu'à la fin de mes jours terrestres, tout en regardant ses autres enfants devenir aussi inhumain que lui, sans qu'il puisse rien faire pour l'en empêcher.

666 a dit…

@ 'Tsuki :
Ne sois pas désolée. Tu viens ici qd tu veux mais surtout qd tu peux.
Tu as aussi fort à faire. Dans ta vie, sur ton blog. Aucun souci, je comprends. Je suis bien placée mm. Je n'arrive pas tjs à tout concilier. Pas faute de vouloir ou
d'essayer mais des fois, je déclare forfait. Mes ambitions sont démesurées en comparaison du temps dont je dispose.
J'aime ton discours sur le "pardon". Il me fait du bien. Un bien fou mm. T'as mm pas idée à quel point. D'ordinaire on me dit que je suis une vilaine fille - à qques exceptions près - de ne pas (lui - entre autre) pardonner. Parce que c'est mon père, parce que c'est ma mère, parce que c'est untel, unetelle pour telle et telle raison, parce que c'est pas bien, tralalalala. Mais comment peuvent-ils (ou elles) se permettre de juger puisqu'ils n'ont pas les clés pour ? Mais de toute façon, je ne peux pas pardonner. Je n'y arrive pas. Impossible. La haine est là. En mm temps que l'amour. Les dégâts sont faits et je dois vivre avec. M'en relever tant bien que mal. Je peux avancer, faire avec mais pas oublier, ni pardonner. Non, je ne peux pas.
Et vu ton passif et ton vécu, je comprends qu'il en soit de même pour toi.